Ambroisie attention allergies !

L'Ambroisie à feuilles d'Armoise (Ambrosia artemisiifolia) est une plante de la famille des Astéracées. Originaire d'Amérique du Nord, elle a été introduite en France à la fin du 19ème siècle, où elle est maintenant considérée comme plante exotique envahissante.


Biologie

L' Ambroisie est une espèce dite pionnière. Elle colonise principalement les sols dénudés : bords de routes et de chemins, terrains vagues, mais également les cultures et les entrées de champs.

 

La plante lève et croit à partir du mois d'avril jusqu'à la fin du mois de juillet. Les fleurs mâles, disposées en épi à l'apex des tiges, se forment durant le mois d'août et commencent alors à émettre leur pollen. La pollinisation à lieu jusqu’au début du mois d'octobre, avec un pic d'émission de pollen en septembre. Une fois fécondées les fleurs vont donner des graines, dès le mois d'octobre. Elles pourront rester dans le sol pendant une dizaine d'années avant de germer.



Dissémination

La dissémination des graines d'Ambroisie est en grande partie liée aux activités humaines : transport de sol, utilisation et prêt d'engins agricoles, emploi de pneus et de semelles de chaussures contaminées... Elle peut alors envahir rapidement de nouveaux sites.

 

Autrefois cantonnée à la région Auvergne-Rhône Alpes, elle se propage rapidement sur le territoire français et n'épargne pas le Lot et Garonne.



Qu'elles Conséquences ?


L'Ambroisie à feuilles d'Armoise est actuellement le sujet de fortes préoccupations en terme de santé publique. En effet, le pollen de celle-ci est à l'origine de troubles allergiques qui peuvent êtres sévères : asthme, rhinite, urticaire, eczéma, occasionnant souvent de la fatigue. Il suffit de 5 grains de pollen par mètre cube d'air respiré pour laisser apparaître les premiers symptômes, et chaque jour, un plant en produit plusieurs millions ...

Outre les problèmes sanitaires qu'elle engendre, elle a également des conséquences agricoles (baisse des rendements, non conformité des semences), écologiques (perte de biodiversité locale) et économiques (on estime à environ 23 millions d'euros les dépenses liées aux consultations et traitements pour l'allergie à l'Ambroisie en 2016).


Comment la reconnaître ?


La Feuille

 

L'Ambroisie à feuilles d'Armoise possède des feuilles reconnaissables à leur forme très découpée. Elles sont vertes de la même manière sur le dessus et le dessous, et ne produisent pas d'odeur quand on les froisse. A la base de la plante, elles sont implantées de manière opposée puis alterne vers le sommet.

La Tige

 

L'Ambroisie à feuilles d'Armoise présente des poils sur la totalité de sa tige. Celle-ci est également striée. Au stade végétatif, elle est de couleur verte, puis rougit à maturité.



Comment la gérer ?

Pour enrayer sa propagation il est important de la signaler, en utilisant la plateforme dédiée accessible ici, ou bien en se rapprochant du CPIE à l'adresse mail suivante biodiversite@cpie47.fr. Nous pourrons ainsi vous guider au mieux sur la manière dont gérer l'invasion.

Cette action est initiée par la Délégation Départementale du Lot et Garonne de l'Agence Régionale de Santé Nouvelle Aquitaine et coordonnée par la FREDON Aquitaine